Champion de Septembre 2010

7 Sep

Et oui… La rentrée n’est pas toujours l’occasion de ne pas faire de vague. Il y a la majeur partie des élèves qui cherchent à tout pris à ne pas se faire remarquer. On sort du collège, nouvel établissement, nouveaux profs, nouveaux pions, nouveau fonctionnement. En salle de permanence, il suffit de lever les yeux pour que le moindre début de chuchotement cesse immédiatement. Rha c’est beau ça…

Ceci dit… il y en a certains que ça n’atteint pas. Notre premier champion a fait fort… Fort, fort, fort ! Il arrive le jour de la rentrée avec une heure trente de retard. Il passe devant trois surveillants dont moi !

« Tu sais… OK… Ne t’arrête pas, nous n’existons pas. De toute façon, tu sais, nous, à part rendre le paysage un peu plus vivant, on ne sert pas vraiment à grand chose. On fait parti des meubles… Voilà ! »

Après nous avoir cordialement ignoré, il a apparemment fini par trouver sa salle de cours. Je n’ai pas eu d’écho quant à la façon dont son retard fut accueilli. Et j’avoue que ça m’importe peu pour le coup.

Arrive 10h06 (oui, 06 ! pas 05, pas 10, mais bien 06 ! Les horaires sont originaux !) l’heure de la récré. On se regarde tous, au premier son, dispersion ! Trois surveillent que personne n’empreinte le portail interdit, trois autres le mouvement de foule de fumeurs entassés devant le lycée !

Et là… oui… C’est là que notre champion prend toute son avance dans la course au Master Boulet 2010-2011 ! Notre champion craque son joint, à côté d’un collègue…

Mon collègue se redresse. L’odorat titillé par une odeur inhabituelle, il est à l’affut ! L’analyse olfactive identifie immédiatement l’illégalité du produit. Premier examen effectué, repérer l’individu en situation illégale. Cible repérée :

« Euh. Excuse moi. Tu sais que tu n’as pas le droit de fumer de joints ?

– Ha bon ? Mais je suis pas dans le lycée, je pensais que je pouvais !

– Oui, mais non. C’est pas légal.

– Et si je m’écarte ? Si je vais un peu plus loin ?

– Ben oui, mais non, ça reste illégal.

– Ben pourtant au collège j’avais le droit. »

Bingo ! On comprend vite mieux pourquoi il n’a rien entendu quand on lui a parlé, son côté nonchalant, son attitude désinvolte. C’est notre champion !!! Sans compter qu’il a quand même eu beaucoup de chance. Alors qu’il redescendait escorté de deux de mes collègues, une voiture de police est passée juste devant le lieu du crime et demanda aux surveillants si tout se passait bien.

Je sens qu’on ne va pas s’ennuyer cette année !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :