Faire du sport

30 Oct

Ha ha ! Je te vois venir derrière ton écran. Lilly ? Faire du sport ? Hum hum ! Et bien… tu as raison ! C’est effectivement le propos… je ne suis pas sportive. J’ai toujours essayé mais jamais vraiment réussi.

Reprenons les choses au commencement : petite, j’ai fait du judo. Au bout de plusieurs années, je n’avais pas dépassé la ceinture jaune et blanche… Ce qui correspond au niveau 2 (ceinture blanche, jaune et blanche, jaune, etc.). Bref, c’est pas folichon, mais ça s’explique assez facilement : j’étais du genre indisciplinée. Bien plus disposée à chanter des chansons avec les copines qu’à faire mes exercices correctement.

Au collège, je mettais toute la bonne volonté du monde. A la réunion parents-prof, mon enseignant à sortie texto à mes géniteurs : « Lilly ? Ha ça oui… elle est pas douée. Je peux pas vous dire le contraire. Mais elle donne tout ce qu’elle a. Elle essaie toujours. Bon je ne vous cache pas que ça ne fonctionne pas. Mais bon. Elle essaie. » Ce même enseignant qui a coupé un match de basket, nous a rassemblé au milieu du terrain, a baissé solennellement la tête, légèrement relevé les mains et prononcé ces quelques mots :

« En rentrant aux vestiaires. Vous sortirez tous votre agenda et un stylo. Vous ferez une croix à la date d’aujourd’hui. Lilly a mis un panier. » Je me suis sentie emportée par ses paroles et ne put réprimer un Alléluia !

Au lycée, je me souviens encore de mon évaluation d’endurance pour le bac. Nous devions courir 20min autour du terrain… J’ai toujours courut aux côté des asthmatiques. Je ne connais pas plus pratique pour le trafic de ventoline. Au bout de 5min de courses, j’ai des difficultés respiratoires. Au bout de 10, mes potes asthmatiques me filent une dose. Au bout de 15 je recommence à m’étouffer et décide pour le bien être de mon corps de m’arrêter définitivement. Je ne suis pas asthmatique. Je suis la seule à ne pas pouvoir courir les 20min. J’ai eu 6.

Malgré tout, j’ai eu mon bac (si si je vous jure, pas une blague, je l’ai eu !). Et me voici à la fac. On n’a plus d’EPS à la fac. Ce qui a signé l’arrêt de mort de mes pratiques sportives. Alléluia ! Plus besoin de courir en rond pour valider une année.

M’enfin… Il y a toujours un moment où tu culpabilises. Entre l’alcool et les clopes, tu t’essouffles dès que tu fais deux pas, en rigolant, en rejoignant ta voiture, en montant les escaliers qui mènent à ton appart en rez-de-chaussée sur-élevé, en faisant les courses au supermarché… Là tu te poses sur le canapé pour reprendre ton souffle et trouver un moyen de nuire à ton amie qui s’est assise en face de toi pour se payer ta tête !

« Haha ! Tu sais Lilly, si tu faisais du sport ça pourrait compenser et t’aider pour ton souffle ! »

Hum… Je rumine. Ça ne me plait pas de la voir rire. Mais comme je n’ai légalement pas le droit de posséder une batte de baseball pour lui casser les genoux sans pratiquer le sport qui va avec, je me décide à faire du sport ! Oui oui tu as bien lu : je vais, de moi-même, m’infliger un long moment de torture.

Bref, je ne veux pas faire ça seule. Je laisse donc mon amie choisir pour moi. Ce sera donc : aérobic ! Soit. Ça ou autre chose, après tout !

Par contre, je veux faire ça bien : voiture, direction les boutiques ! Ben oui… j’ai pas le matos en fait. Alors : pantalon noir ample et strech, tunique noire de fitness à petites bretelles (oui le noir mincit, ce qui est également une des raisons m’ayant amenée où j’en suis au moment où je choisis mes articles), basket fines blanches, petit gilet sport noir et blanc doublé polaire pour ne pas avoir froid en sortant et trois paires de chaussures à pourrir en transpirant.

Le jour J est là. Je suis fière de moi dans ma tenue. On rentre dans la salle. La prof sexy (oui notre tortionnaire avait la classe dans sa tenue, elle !) arrive et met de la musique. Et un et deux. On tape des mains. Et un et deux. Je m’emmêle dans mes pieds, et manque de tomber toute les deux minutes par ma faute. Je ne suis absolument pas coordonnée. Je me refuse à taper dans les mains. Je ne vais tout de même pas m’applaudir alors que même en me concentrant sur mes pieds je n’arrive pas à rester debout. Faut que j’ai de quoi me rattraper à la manche de ma copine. Qui ceci dit en passant est ravi que je la déséquilibre. Ça lui rajoute du challenge !

« Allez, les rangées du fond, passez devant ! » Je refuse de bouger évidemment. Hors de question que tout le monde me voit m’étaler aux premières lignes. « Et un et deux, on applaudit. » NON, je n’applaudirais pas ! Elle a rien suivi Miss Jesuislaprofsexyquigère. Je ne ressemble plus à rien. Je suis en sueur, essoufflée, ma queue de cheval à moitié défaite, les cheveux gras et toujours complètement désynchronisée !

« Allez, les rangées du fond, passez devant ! » Non toujours pas. Rêve pas, ça ne marchera pas mieux.

« Allez mademoiselle, n’ayez pas peur, passez devant. Venez, approchez.

– Euh… moi ?

– Oui oui vous là-bas, toute en noir. Avancez.

– Non merci. Je suis bien ici. Je commence tout juste à prendre mes marques. »

La séance se termine. Enfin ! Je suis une flaque qui s’étale avec joie sur le sol quand la prof sexy qui comprend rien nous le demande. La bonne blague. Alors que je croyais qu’elle nous proposait une sieste. Elle avait plus en tête une petite séance d’abdos ! Great ! « Alors surtout, pensez à bien contracter le périnée. C’est très dangereux sinon de faire des abdominaux. Vous risquez de faire une descente d’organes. »

Et merde… Merci, je me sens déjà rassurée ! Non contente d’être lessivée, je risque maintenant de pouvoir faire une étude précise de mes organes internes sans scanner. Ravie, je suis complètement ravie !

Finalement, mon petit gilet sport n’est pas assez long pour cacher la misère. Je ne sais même pas comment mes jambes m’ont portées jusqu’à la voiture. Ce qui est sur, c’est que ce petit pantalon noir ample et stretch est depuis devenu un très agréable bas de pyjama !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :