Welcome to Paris Pluie 1/2

12 Nov

Et oui, n’étant pas parisienne, il m’arrive ceci dit d’y mettre parfois les pieds et du coup, ça donne lui à un article. D’autant, que comme vous l’avez remarqué, ça commence à faire du genre : longtemps que je ne vous ai rien donné à vous mettre sous la dent. A votre place, je me serai déjà plaint d’un tel manque de rigueur. Mais soit, vous avez l’air plutôt raisonnable, ça me va aussi !

Bref, reprenons : je vais passer 3 jours à Paris ! J’habite à plus ou moins 400 bornes de la capitale. Ce qui, quelque soit le moyen de locomotion utilisé, représente un trajet suffisamment conséquent pour qu’il y ait un minimum d’organisation derrière ! Je choisis donc la voiture. Oui, ma joulie pitite voiture adorée !

J’y jète donc mes deux sacs de fringues, ma trousse de toilette, mon ordinateur portable, deux duvets (si je suis obligée de dormir sur une aire d’autoroute – peur), un oreiller (cf les parenthèses précédentes). Oui, je vous rappelle que je pars 3 jours, à 400 bornes de chez moi, c’est le minimum vitale, et de toute façon, le coffre était plein !

Je file faire changer mes pneus lisses avant la fermeture :

« Bonjour, on m’a dit que si je vous achetez des pneus, vous faisiez aussi le montage.

– Oui effectivement.

– Ben du coup, je voudrais bien le faire.

– Oui.

– Hum… C’est la première fois que je viens, je ne sais pas à qui demander… Si vous pouviez me dire, s’il vous plait.

– Oui bien sur, je peux m’en occuper.

– Ok… Ben dans ce cas, occupez vous de moi. Je veux changer mes pneus, tout ça. Je récapitule encore ou c’est bon ?

– Hum. Vos pneus font quelle taille ?

– Aucune idée. C’est marqué où ?

– Dessus…

– Et bien, je vais regardé, la voiture est devant ! »

Ne pas crier, ne pas crier… Je rentre, lui donne les références. Je ne choisis pas le premier prix, mais le second, ça me donne bonne conscience. J’ai l’impression de ne pas être pauvre au point d’acheter du pas de marque, tout en gardant à l’esprit que si j’avais vraiment les moyens, je ne serai pas ici, mais chez un concessionnaire, à boire le café pendant qu’un type aimable s’occupe de tout.

Bref, je récupère mon bolide avec deux magnifiques pneus neufs ! Les consignes : ne pas me garer si près des trottoirs. Direction supermarché (pas cher, parce que toujours pas riche, cf réflexion sur le prix du pneus, je fais semblant !) pour faire des courses de voyage !

  • Sandwhichs, check.
  • Chips, check.
  • Tablette de chocolat, check.
  • Bonbons, check.
  • Coca, check.
  • Boisson énergisante, check.
  • CD vierge, check.

J’installe mes courses sur le fauteuil passager, moi derrière le volant. Je mange tout en me gravant de la musique pour le trajet. Impeccable.

Je regarde les lumières du supermarché s’éteindre en finissant mon repas. Je démarre…ha non. La voiture ne veut pas. Je démarre… Toujours pas ! FUCK ! Je retente, toujours pas. Le voyant de l’huile clignote pour me narguer ! Le supermarché est fermé fermé… Je suis seule sur un immense parking avec un paquet de chips en main.

Je ne perds pas le Nord. Je fais mon niveau d’huile. Oui pas de doute, je suis bien trop loin du minimum pour que ma voiture, n’est pas envie de m’exploser entre les doigts. Je tente de la démarrer avant de devoir appeler au secours. Elle démarre. Alléluia \o/

Je file vite direction une station essence. J’achète l’huile. Le vendeur qui est venu m’aider me fait remarquer que je n’ai plus de liquide de refroidissement. Ha oui. Bon ben je sors ma CB.

Et me voici enfin parti direction Paris !

La suite ? Je vous la garde pour plus tard !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :