J’connais mes clients

9 Déc

Période pré fêtes de fin d’année, la plupart des gens se préparent stomacalement à ne pas prendre trop de poids dans les jours qui arrivent à grand pas. Certains entament même un régime en vue de compenser les débordements occasionnés, histoire de maintenir un certain équilibre une fois janvier bien entamé. Moi ? Rien de tout ça ! Je me prépare à en profiter pleinement en habituant mon estomac à ingérer du gras et de grandes quantités de nourriture ! J’y travaille essentiellement sur mon lieu de travail où le forfait repas ne varie pas. Vive le self du lycée ! L’avantage en n’étant pas élève, c’est que tu peux grave gruger sur ton premier passage avec un sourire et en plus te permettre de repasser en fin de service pour en redemander une couche !

La technique : tu ne lis pas les panneaux tu regardes ce qu’on te propose. Classique, début de chaine tu te fais discret. Tu ne prends qu’une entrée. Tu demandes un peu plus de légumes quand tu arrives au plat de résistance. La viande, n’y pense même pas, de toute façon, on te dira non, et c’est le meilleur moyen de te faire repérer et pas dans le bon sens. Une fois devant les desserts et produits laitiers, là tu te fais plaisir. Tu prends deux fruits, ou un fruit et un gâteau, un fromage et un yaourth ! Bingo tu as doublé les quantités de fin de repas ! Tu ingères le tout et reviens donc pour prendre une petite salade qui aidera impeccablement à faire descendre ta deuxième assiette de patates plus viande (s’il en reste !).

Tu appliques ce régime à compter de la mi-novembre (oui je m’y prends un peu tard pour mes petites astuces, mais z’aviez qu’à y penser, c’est pas sorcier non plus !) et ceux jusqu’au vacances. Ça va te permettre t’augmenter considérablement ta capacité stomacale, ce qui est non-négligeable en cette période. Ne l’oublions pas, les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion rêvée de s’en mettre plein la panse. Et gérer le foie gras deux repas par jour sur une semaine, ce n’est pas tout le monde qui peut se le permettre !

Mais le plus important dans tout ça, c’est de ne pas sortir des limites. Il faut toujours jouer un peu avec le feu. Ce que j’entends par là, c’est : ne pas vexer ou agacer notre dealeur de bouffe ! Car oui, réclamer sans cesses un peu plus de ceci, un peu plus de cela, toujours redemander si on peut, etc. Ça t’en fatigue plus d’un. Pour cela, il faut savoir que c’est un travail de longue haleine.

Il faut toujours rester poli et souriant. Ne jamais tenir rigueur des réponses négatives. Jouer la carte de la sensibilité, mais ne pas tomber dans la culpabilité. Et c’est de petites blagues en petites blagues que l’on tisse des liens, jusqu’au jour où vient le moment idéal pour sortir LA phrase magique : « Mais Chef, c’est que je fais honneur à vos plats si je reviens si souvent vous voir ! » Et là, c’est le jackpot !

Bien évidement on ne sort pas LA phrase tout de suite ! Hors de question. Il faut vraiment sentir le moment propice. Celui où il y a suffisamment de complicité. Celui où tu sens au fond de toi, que c’est là, maintenant qu’il faut LA dire ! Et c’est cette sincérité dans le son de ta voix et la profondeur de ton compliment, la reconnaissance de l’autre et de son travail qui transforment tes agaçantes demandes de plus, en demandes gratifiantes !

Et c’est ce soir, oui ce soir messieurs dames que j’ai eu ma consécration. Quand je suis passée au niveau du plat principal, j’ai demandé un peu plus légumes comme d’habitude. Et en arrivant devant les desserts, le chef s’est penché vers moi et m’a dit ces quelques mots, que j’entends encore comme une douce mélodie : « Hé ? Tu veux que je te mette un peu plus de chocolat sur ta poire ? »

Mon sourire fut tellement parlant qu’il remit deux louchées en me disant qu’il « connait ses clients ». Ça y est, je peux vous l’avouer, je n’ai plus de doute sur le fait que je sois repérée ! Mais c’est tellement bon ! Mon Chef et moi, ben on s’aime bien.

Ha oui, au fait : pour ceux qui ne veulent pas prendre de poids pendant les fêtes : laissez tomber ! Le but c’est de se faire plaisir pas de se priver !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :