Tag Archives: angoisse

Welcome to le manège de l’angoisse !

13 Août

Voilà… C’est ça qu’on devrait te dire quand tu sors du ventre de maman. La vie est une garce qui va te faire bobo tout plein ! Alors oui tu pleures et tu as bien raison. Tu ne sais pas encore que ce ne sera que la première d’une longue série de pleures ! Mais tu pleures. Faut dire que ce brelot de Doc vient de te mettre une claque sur le cul. Paye ta façon de te souhaiter la bienvenu. Une grande claque ! Déjà on te maltraite ! Wait ! Je suis sûre qu’on peut trouver un autre moyen pour vérifier que je respire bien à l’air libre. Non ?

Tout ça pour dire que tu arrives en ce bas monde en te prenant une baffe et qu’une fois de plus, ce n’est que la première ! Ça varie au fur et à mesure de la vie. Quand tu es petite fille, impopulaire au possible, tu passes le plus clair de ton temps : SEULE ! Tu grandis, commences à regarder les garçons… Quand eux te regardent c’est pour se moquer de toi. Trop bête pour mentir (comme tu le monde) tu es la seule à 15 ans à dire ouvertement que tu n’as jamais eu de petits copains et le restera jusqu’à 18 / 19 ans. Tu grandis encore et c’est le moment des partiels. Période angoissante mais bon tu arrives encore à le gérer. Et tu prends un appart. Tu as des responsabilités, un loyer, des factures, le ménage, cuisiner… Bref tu finis tes études et on en arrive à un nouveau tour dans le manège de l’angoisse, celui qui me prend aux tripes en ce moment : la recherche d’emploi.

Lire la suite

Publicités

Welcome to Paris Pluie 1/2

12 Nov

Et oui, n’étant pas parisienne, il m’arrive ceci dit d’y mettre parfois les pieds et du coup, ça donne lui à un article. D’autant, que comme vous l’avez remarqué, ça commence à faire du genre : longtemps que je ne vous ai rien donné à vous mettre sous la dent. A votre place, je me serai déjà plaint d’un tel manque de rigueur. Mais soit, vous avez l’air plutôt raisonnable, ça me va aussi !

Bref, reprenons : je vais passer 3 jours à Paris ! J’habite à plus ou moins 400 bornes de la capitale. Ce qui, quelque soit le moyen de locomotion utilisé, représente un trajet suffisamment conséquent pour qu’il y ait un minimum d’organisation derrière ! Je choisis donc la voiture. Oui, ma joulie pitite voiture adorée !

Lire la suite